lac vergeze

Pêche à la mouche aux étangs de Vergèze (Gard)

Nous partons ce matin avec Michaël du Yéti en direction des étangs du Mas d’Arnaud à Vergèze, entre Lunel et Vauvert, pour une partie de pêche à la mouche. Ce domaine est constitué de 7 étangs ouverts à la pêche toute l’année gratuitement, à tous pêcheurs titulaires du permis de pêche du gard ou, pour les  autres départements, aux titulaires du permis complet (avec le timbre halieutique).

lac vergeze

Deux étangs sur les sept sont classés en parcours no-kill (sans tuer) obligeant les pêcheurs à remettre tous les poissons à l’eau. L’un est réservé à la pêche de la carpe et des carnassiers (black bass, perches, brochets, silures), l’autre à la pêche à la mouche uniquement avec des truites arc-en-ciel et autres carnassiers .Sur les cinq autres, vous pouvez pratiquer toutes les techniques de pêche. Dès notre arrivée, nous sommes séduits par le cadre naturel du site avec une végétation très variée aux abords des étangs, tous différents.
Des panneaux bien placés indiquent les étangs no-kill que nous cherchons.

Nous avons décidé de prospecter le no-kill réservé à la mouche, du bord en faisant tout le tour. Le début de la matinée est froid avec de légères rafales de vent mais nos équipements adaptés nous permettent de pêcher facilement et sans contraintes. C’est très appréciable. Nous montons nos cannes à mouches et enfilons nos waders et vestes de wading. Je sors ensuite ma petite sélection de streamers “maison”.

Nous commençons à pêcher avec nos soies plongeantes de type S2-S3, un bas de ligne assez court de 2 mètres environ pour bien lancer face au vent. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, vous devrez apprendre à lancer en utilisant la double traction. Il s’agit de faire à chaque faux lancer, en même temps que la tirée sur la canne (lancer arrière) puis la poussée sur la canne (lancer avant), une tirée de la soie de l’autre main, ceci dans le but d’augmenter la vitesse de la soie. Les lancers fatigants de streamers lourds ou volumineux,  ou même les lancers de mouches légères à grande distance deviennent accessibles avec un entrainement spécifique. C’est ainsi que l’on parle de casting qui nous permet de lancer une mouche au delà des 30 mètres. A plusieurs reprises durant la matinée, j’ai même utilisé la technique du lancer arrière ou lancer inversé que nous pourrons vous expliquer au magasin.

Malgré nos efforts à animer nos streamers dans toutes les directions, nous n’avons pas eu de touches, probablement que les truites attendues étaient regroupées au milieu de l’étang, aux alentours de la zone la plus profonde (environ 8 mètres de fond).

Nous avons passé une journée découverte très agréable avec Michaël à rire de nos lancers dans les branches, de nos accrochages variés et à contempler la nature. Même sans avoir attrapé de poisson, vous devez garder à l’esprit le plaisir simple de la pêche, seul ou accompagné.

Notre prochaine sortie aux étangs de Vergèze se fera certainement aux lancer aux leurres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *