barque dans l'eau

Quelles sont les possibilités de pêches sur l’eau ?

La pêche est une activité à laquelle amateurs et professionnels s’adonnent de plus en plus. Rêvez-vous de pouvoir pêcher vous-même des truites, des poissons blancs, etc. ? Vous pouvez acheter ou louer des embarcations pour flâner sur les eaux et effectuer de grosses prises. Barque, un float tube ou un kayak… : à vous le choix !

La pêche en barque

Stables en navigation comme en dérive, les barques sont faciles à mettre à l’eau et réputées pour leur robustesse. Elles sont souples et flottent aisément sur l’eau. Si vous êtes adeptes de la pêche en rivière, la barque est faite pour vous. Sur les canaux, les étangs, les rivières, les Grands Lacs et les fleuves, on peut pratiquer non seulement la pêche du bord, mais aussi la pêche en barque.

La pêche en float tube

Facile d’utilisation, le float tube séduit de plus en plus de monde. Facile à transporter, le float tube est équipé d’un siège pour s’assoir et de palmes qui permettent de se déplacer en allant à reculons. Il permet d’aller pêcher dans beaucoup de secteurs qui ne sont pas accessibles du bord. Considéré comme une embarcation, le float tube ne peut être utilisé sur les cours d’eau ou étangs où le bateau est interdit. Certains modèles sont équipés de moteur électrique, mais le déplacement avec les palmes est privilégié. Les float tubes ont une très grande prise au vent. Les jours de grand mistral, il faudra rester prudent et préférer les zones abritées. Les pêcheurs utilisent les float tube pour la traque du silure. Achetez votre float tube à petit prix et adoptez vous aussi cette belle technique de pêche.

Pêcher en kayak

Equipé ou non de porte de cannes, le kayak est un outil incroyable pour la pêche. Petit et léger, c’est une embarcation très rapide. Vous pouvez même le transporter sur le toit de votre voiture. Il en existe des modèles gonflables. La pêche en kayak est l’occasion idéale pour découvrir ce que la nature nous offre de plus beau. C’est aussi l’occasion de faire un peu d’effort physique, car dépourvu de moteur, le kayak est propulsé par des pédaliers ou des pagaies. Sa petite taille lui donne accès à des zones inexplorables en bateau. Le seul inconvénient est que la pêche en kayak se fait assise. Pour ce faire, choisir une canne courte serait l’idéal.

N’oubliez pas de vous munir de votre gilet de sauvetage. Prévoyez aussi une corde ou une échelle pour remonter quelqu’un à bord, en cas de chute à l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *