leurre de peche

Pêche au jig : comment fonctionne cette technique ?

Longtemps attribué aux amateurs, le jigging est une technique de pêche d’origine japonaise axée sur le jig. Pratiqué en eau douce comme en mer, il vous permettra d’attraper une large diversité de poissons tels que la sériole, le barracuda, le pagre la liche et bien sûr les thonidés.

Découvrez dans cet article le fonctionnement de cette technique.

Comment s’effectue la pêche à la jig ?

Cette déclinaison tendancieuse de la technique à dandinette est réalisée en se laissant aller dans le sens du courant à la rencontre des poissons. Toutefois, l’importance de vos prises dépend de votre manière de mouvoir les leurres avec la canne afin d’attirer l’attention des carnassiers. L’animation du leurre se fait en le remuant par des mouvements tantôt rapides et saccadés tantôt amples et mesurés.

Notez qu’avec le matériel pour la pêche au jig adéquat, votre ligne pourra sonder les eaux jusqu’à une très grande profondeur et arrimer des prises de 10 à 30 kilogrammes.

De plus, les zones à reliefs et en épaves sont à tester puisqu’elles sont les plus pourvues en diversités marines et que la pêche au jig y est très efficace.

Différentes techniques de la pêche au jig

Le jigging s’effectue à travers diverses méthodes, et ce, en fonction du poste de pêche choisi.

  • La méthode de jigging vertical

Pour réussir cette technique, vous devez immerger votre leurre à la verticale afin de lui procurer une meilleure animation. Ainsi, le jig utilisé doit être en adéquation avec la force du courant et à la profondeur voulue. Par ailleurs, la tresse ronde est conseillée pour une bonne stabilité, quel que soit l’impact du courant. En effet, le jigging à la verticale favorise la capture des espèces de profondeurs.

  • La méthode de jigging au lancer

Cette méthode consiste à immerger lentement l’appât puis à le remonter de façon oblique. Ensuite, vous continuez avec la méthode verticale pour sonder les zones rencognées. Cela permet de déboussoler et d’exciter encore plus les carnassiers qui se précipitent sur le jig.

Vous devez également varier la vitesse de remontée de la ligne et secouer de temps à autre la tresse pour attirer l’attention des poissons curieux.

En savoir plus sur la technique de pêche au jig

Le jig est un leurre ressemblant à un poisson en métal coloré et équipé avec un assist hook ou d’un hameçon triple. Vous disposez aujourd’hui de plusieurs gammes de jig à la pointe technologique. Avec les nombreuses innovations dans le secteur de la pêche, vous serez donc bien équipé pour la pêche au jig.

Le jigging peut se pratiquer toute l’année, quelle que soit la saison. Cette technique est plébiscitée aujourd’hui par beaucoup d’amateurs de pêche pour sa simplicité et son côté sportif. Pour vous y atteler, vous aurez besoin de quelques matériels indispensables.

Une liste non exhaustive comprend la canne simple, le sondeur, la canne longue, la tresse, le moulinet… N’oublions pas non plus des éléments basiques comme les hameçons, émerillons, jigs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *