Moulinet pour la pêche à la truite

La truite est un poisson particulièrement méfiant. Malgré leur ruse, il est possible de les traquer facilement an appliquant certaines règles. Quelle que soit la technique à adopter, il faut comprendre leur mode de vie et leur tenue.

 

TOP 3

Canne à lancer Abu Garcia

NOTRE NOTE : 4.5/5
1 020 Commentaires
NOTRE NOTE : 4.5/5
  • En composite de carbone léger et résistant
  • Guides de lignes de qualité TS pour les lignes tressées
  • Manche en liège

 

Kit de pêche carnassier avec canne téléscopique

NOTRE NOTE : 3.5/5
326 Commentaires
NOTRE NOTE : 3.5/5
  • Élasticité parfaite, fibre de carbone de haute densité mélangé avec la...
  • Anti-retour instantané; Engrenage d'entraînement d'alimentation équipé...
  • Sièges en acier inoxydable Reel capuche est anti-corrosion marine; EVA...

 

Canne à pêche carnassiers Zebco

NOTRE NOTE : 3/5
5 Commentaires
NOTRE NOTE : 3/5
  • Canne à lancer de 2,70 m de longueur avec moulinet de taille 30 et fil...
  • Kit de pêche complet 2,70 m Combo Brochet / Sandre 70 g

 

Les truites sont des poissons peu actifs qui apprécient les endroits où le courant est faible ou près des bordures. Le pêcheur devra être particulièrement discret, au moindre mouvement, la truite partira à toute vitesse. Avant de débuter la pêche, il faut choisir le matériel nécessaire : la canne à pêche, les hameçons, les appâts, le moulinet, etc. Le meilleur moulinet pour pêcher la truite dépendra de certains paramètres : la taille, la légèreté et les freins.

Bien choisir son moulinet pour la truite

On distingue deux types de moulinets : les moulinets à tambour fixe et les moulinets à tambour tournants.

  • Les moulinets à tambour fixes sont faciles d’emploi. Le fil s’enroule autour de la bobine grâce à des mouvements rotatifs. Les moulinets à tambour ont l’avantage d’effectuer une distance de lancer plus longue. En effet, il permet un bon lancer par simple pression du pouce.
  • Les moulinets à tambour tournants sont connus pour leur capacité de freinage. Pour ce faire, la bobine libère du fil lorsque le poisson exerce une force supérieure par rapport à la ligne ce qui évite la casse. Récemment, on a constaté que ces modèles ont envahi le marché français. De plus en plus de pêcheurs se tournent sur l’utilisation du moulinet à tambour tournant à l’inverse de nos homologues américains et brésiliens qui ne jurent que par les tambours fixes.

Avant de choisir son moulinet, il faut tenir compte de plusieurs caractéristiques.

  • La solidité : Un moulinet robuste permet de faire face à des conditions de pêche extrême. La résistance du moulinet fait référence à sa conception en outre, sa robustesse réside dans les matériaux. Les moulinets réalisés à partir de composites assurent une meilleure solidité. Le carbone est également un des matériaux utilisés pour la fabrication de moulinet pour la truite. Léger, il est maniable à souhait.
  • Les roulements à billes sont des pièces essentielles pour effectuer un lancer irréprochable. La qualité de la rotation du moulinet dépend du nombre de roulements. Plus le nombre de roulements sera nombreux, plus le moulinet sera de mauvaise qualité.
  • Le moulinet doit être doté de double oscillation pour assurer un meilleur lancer tout en favorisant un lancer lointain.