coupe qui pêche la carpe

Quelques conseils pour une partie de pêche à la carpe réussie

  • Draper BSRPFG Mini pelle ronde Manche en fibre de verre
    Mini pelle ronde manche en fibre de verre Bsrpfg

La pêche est une activité très enrichissante. Si généralement elle est pratiquée par les pêcheurs qui en ont fait un métier, beaucoup de particuliers en font une source de divertissement et de détente. L’une des plus prisées est la pêche à la carpe. Cependant, cette dernière nécessite particulièrement une préparation au préalable. Retrouvez donc dans cet article 3 astuces qui vous permettront de réussir votre partie de pêche à la carpe.

Préparer l’équipement de pêche

Pour une partie de pêche à la carpe, vous devez préparer le matériel adéquat. À cet effet, vous devez obligatoirement vous munir de :

Une canne

La Canne à pêche Carpe est le premier équipement dont vous avez besoin pour effectuer une partie de pêche à la carpe. Il s’agit d’une perche flexible sur laquelle est fixé un moulinet que vous devez équiper d’une ligne et d’un montage à carpe. Elle possède des anneaux robustes situés tout le long de la tige principale (bank), ce qui fait sa particularité par rapport aux autres cannes. Pour bien choisir votre canne, vous devez tenir compte de :

  • L’action de la canne ;
  • La résistance du bank ;
  • La puissance de la canne ;
  • La longueur de la canne ;
  • Les anneaux de la canne.

Bien sûr, au-delà de tous ces critères, vous devrez tenir compte de vos moyens.

Le moulinet

Le moulinet est le deuxième équipement dont vous avez forcément besoin pour une partie de pêche à la carpe. Il va d’ailleurs de pair avec la canne. À cet effet, il est fixé au manche de cette dernière. Il est constitué de plusieurs pièces dont la plus importante est le tambour qui permet de libérer et de ramener votre ligne de pêche.

En dehors de ces deux équipements qui sont indispensables, il existe plusieurs autres matériels que vous pouvez utiliser pour une partie de pêche à la carpe. Il s’agit de :

  • Le rod pod ;
  • Le détecteur de touche ;
  • L’épuisette ;
  • Le tapis de réception, etc.

Ils ne sont pas indispensables, mais d’une grande utilité.

Choisir la bonne période

Tout comme de nombreuses autres activités, vous retrouvez des moments de l’année propices pour la pêche à la carpe.

Pendant les légers réchauffements de l’hiver

Les périodes d’hiver sont peu propices pour de nombreuses activités, c’est un fait ! Et c’est également valable pour la pêche à la carpe. En effet, pendant ces moments, le biorythme des poissons, notamment les carpes est au ralenti. Elles ont peu de dépenses d’énergie, peu de déplacements, un temps de digestion long, etc. Cependant, vous assistez parfois à une élévation de température, dont vous pouvez profiter pour aller à la pêche à la carpe. Malheureusement, ces moments ne durent que peu de temps (72 h maximum).

La période de la fraie au printemps

La fraie est une période propice pour une partie de pêche à la carpe. Il faut noter que les poissons ne mangent pas pendant la fraie proprement dite. Ils sont occupés à autre chose. Les carpes quant à elles, se nourrissent avant et après la reproduction, et ce, en abondance. C’est donc les moments idéaux pour les attraper. À cet effet, priorisez-les une semaine à 10 jours avant. Les poissons sont en pleine forme et moins fatigués, comparativement à la période après la reproduction.

Aussi, ils changent de comportement et deviennent moins méfiants. Ainsi, ils prennent plus de risques pour se nourrir, afin d’emmagasiner un maximum d’énergie avant le début des ébats amoureux. Selon les régions, la fraie a généralement lieu entre la deuxième quinzaine d’avril et début juin.

En dehors de ces périodes, vous pouvez également vous adonner à cette activité pendant les canicules d’été ou pendant les Cévenoles et tempêtes d’automne. Tout dépend de vos occupations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *