Canne pour la pêche à la mouche

La pêche à la mouche est une activité de loisir à part entière. Elle se pratique dans un cadre nature et sauvage qui consiste à pêcher le poisson à l’aide de leurre artificiel et d’une soie. Comme tout autre sport, cette technique nécessite d’avoir une bonne condition physique. En effet, l’aspect physique contribue à avoir une belle prise vue que les poissons ne se laissent pas facilement faire.

 

TOP 3

Canne à lancer Abu Garcia

NOTRE NOTE : 4.5/5
1 020 Commentaires
NOTRE NOTE : 4.5/5
  • En composite de carbone léger et résistant
  • Guides de lignes de qualité TS pour les lignes tressées
  • Manche en liège

 

Kit de pêche carnassier avec canne téléscopique

NOTRE NOTE : 3.5/5
326 Commentaires
NOTRE NOTE : 3.5/5
  • Élasticité parfaite, fibre de carbone de haute densité mélangé avec la...
  • Anti-retour instantané; Engrenage d'entraînement d'alimentation équipé...
  • Sièges en acier inoxydable Reel capuche est anti-corrosion marine; EVA...

 

Canne à pêche carnassiers Zebco

NOTRE NOTE : 3/5
5 Commentaires
NOTRE NOTE : 3/5
  • Canne à lancer de 2,70 m de longueur avec moulinet de taille 30 et fil...
  • Kit de pêche complet 2,70 m Combo Brochet / Sandre 70 g

La pêche à la mouche est associée à la pêche de l’ombre commun, du saumon et de la truite.

Cette technique rassemble plusieurs passionnés. En France, on ne compte pas moins de 5% de pêcheur à la mouche.

Les matériels indispensables sont :

  • La canne
  • Le moulinet
  • La soie

Outre le traditionnel chapeau des moucheurs, il existe de nombreux accessoires auxquels ils doivent posséder. Entre autres, le gilet fonctionnel qui est intégré de plusieurs poches qui permet de stocker les bobines de fil, une pince coupe-fil, etc. Autre équipement indispensable, le pantalon de wading. Mélange entre cuissardes et le wader traditionnel, il permet aux pêcheurs de s’avancer en profondeur sans se mouiller.

Bien choisir sa canne pour la pêche à la mouche

Les moucheurs le sauront, la canne fait partie des panoplies essentielles pour pêcher. Les critères pour définir les caractéristiques d’une canne sont les suivantes.

  • Les matériaux. Les cannes modernes sont réalisées à partir de fibre de graphite et de matériau composite. L’avantage du graphite est qu’il procure à la canne légèreté et puissance. Compte tenu de sa robustesse, il convient parfaitement pour la pêche à la mouche. En revanche, elles sont plus couteuses, c’est pourquoi on retrouve les cannes en composite envahir le marché.
  • La longueur. La canne courte (6 à 15) pi convient à une utilisation en rivière. Tandis que la canne longue (9.6 pi et plus) est adaptée pour les grandes surfaces d’eau. Plus la soie est longue, plus elle permet de faire des lancers lointains. De plus, une longue canne assure un meilleur contrôle de la soie. Les cannes de plus de 11 pi sont surtout utilisées pour pêcher le saumon.
  • Une soie assortie. La soie revêt une importance capitale pour le maniement de la canne à moucher. En effet, pour une meilleure facilité de projection, il faut que le ressort soit chargé d’un poids adapté. Les numéros de soie déterminent les poids de la soie. Les soies légères (1 à 4) sont préconisées pour les mouches de petite taille. Pour pêcher l’achigan et le saumon, les soies lourdes (9 à 12) sont un choix judicieux.